Ruth : mes dons de voyance | Articles | Mon Avenir Voyance

Ruth : mes dons de voyance

La découverte de mon empathie

Déjà toute jeune…

Je suis sûre que vous n’avez pas oublié ma rencontre avec Julien, mon âme sœur et compagnon, tous les deux voyants, médiums et coachs. Dans un article précédent, je vous faisais part de notre compatibilité amoureuse, de notre lien d’âme ainsi que de notre choix professionnel nous amenant à choisir un voie ésotérique, d’astrologue, pour ma part et, de coachs en amour pour nous deux.

Aujourd’hui, je voudrais vous raconter les circonstances dans lesquelles cette rencontre s’est déroulée et comment nous avons su que cela allait changer le cours de nos vies.

Julien venait aux ateliers théâtre en spectateur. Il se contentait de s’installer dans la salle et d’observer ce qu’il se passait.

mon-avenir-voyance-ch-ruth-empathe

Je ressentais les autres et leurs émotions…

Parmi nous, il y avait N., une jeune fille de mon âge que je connaissais depuis les petites classes. Comme moi, elle était timide et espérait que le théâtre l’aiderait à prendre confiance en elle.

Si au début N. se prenait au jeu des répétitions, plus la représentation approchait, moins elle était concentrée. Elle avait des trous de mémoire et ne venait plus que par intermittence aux répétitions.

Cette attitude a eu pour effet d’agacer notre professeur qui a décidé de l’exclure de la troupe du jour au lendemain.

A cette époque je sortais déjà avec Julien et je lui ai confié ma tristesse de voir que N. avait été renvoyée du club théâtre et que notre projet commun n’en était plus un.

C’est alors qu’il m’a avoué avoir remarqué que quelque chose n’allait pas chez N. et qu’elle « n’était plus là » depuis longtemps déjà.

Je n’ai pas compris tout de suite ce qu’il voulait dire, mais en y repensant j’ai fini par admettre que je la sentais absente, récitant son texte mais ailleurs en même temps. Je pouvais ressentir, grâce à mon empathie et mes capacités psychiques, ses émotions. Seulement, c’est Julien qui m’a aidé à prendre réellement conscience.

Je suis une empathe

Là où les autres et notamment notre enseignant ne voyait que négligence et un manque d’implication, nous savions Julien et moi que quelque chose de plus grave et plus profond était en train de se passer.

Nous devions venir en aide à N.. Sans que nous l’ayons véritablement décidé, nous savions que c’était la chose à faire, qu’elle faisait face à une détresse ou un danger que personne ne percevait à part nous, grâce à nos dons de voyance qui se développait de plus en plus.

Nous savions que nous devions l’aider et l’éloigner du danger qu’elle encourait car nous le ressentions fortement. Nous savions aussi que nous devrions agir seul car personne ne nous croirait. En effet, parler de sa clairvoyance à autrui n’est pas chose aisée.

J’ai rendu visite à sa mère qui vivant seule avec ses 3 enfants, travaillait énormément pour assurer la scolarité de N. et de ses deux petits frères et n’était pas en mesure de surveiller les allées et venues de N. qu’elle croyait chez moi. La vérité c’est qu’elle avait fugué.

Il fallait à tout prix la retrouver.

Mon aide en tant qu’hypersensible

Sortant peu, ne fréquentant pas les cafés ni les boites de nuit, je n’avais aucune idée de l’endroit où elle pouvait être. Les quelques tours que nous avons fait en ville avec Julien, n’avaient rien donné : aucune trace de N., personne de l’avait vue.

Alors, ma guidance s’est révélée autrement car, à première vue, rien en nous permettrait de la retrouver avec des moyens réels. Tout reposait sur notre intuition.

mon-avenir-voyance-fr-ruth-voyante-coach

La révélation de mes capacités psychiques

De réels ressentis… dans mes rêves et jusque dans mon corps physique

J’y pensais constamment et j’étais inquiète, j’avais véritablement une boule au ventre et cela n’avait rien à voir avec le trac.

C’est alors qu’une nuit, j’ai eu un rêve très puissant. Dans un endroit sombre, je distinguais mal, son visage était triste et presque sans vie. N. était entourée d’hommes, elle était assise sur un plateau qui tournait sur lui-même. Les murs étaient couverts de graffitis salaces. Bizarrement ils me sont apparus très distinctement, comme un flash, c’était très glauque. Je me suis réveillée en sursaut et dès le lendemain j’ai raconté mon rêve à Julien.

Je ne sais toujours pas comment il a fait, mais le soir même, Julien a retrouvé N. dans un squat qui ressemblait exactement à l’endroit que j’avais vu en rêve. Les graffitis, très explicites, étaient exactement ceux que j’avais vus et l’endroit encore plus sordide.

Mes capacités psychiques se confirmaient. Autant je doutai avant cette histoire, autant maintenant, je devenais convaincue que j’avais bien des dons de voyance.

N. avait été droguée et entraînée dans cet endroit par un type qu’elle avait rencontré en dehors du lycée et qui comptait la prostituer. Elle est restée quelques jours chez nous, j’ai dû raconter la vérité à mes parents comme ils connaissaient N. depuis toute petite, ils ont accepté de l’aider à reprendre ses esprits et à se refaire un visage, sinon une santé pendant quelques temps.

mon-avenir-voyance-ch-ruth-voyante-reve

Je suis voyante !

Ma voyance dans mes rêves et ressentis

Vous l’aurez sans doute compris, c’est à partir de ce moment-là qu’un changement profond s’est produit en moi et que j’allais être plus attentive à mes rêves, mes intuitions et mes ressentis. Surtout, je devais désormais être confiante envers moi car j’étais bien voyante !

C’est à cette époque que j’ai pris l’habitude d’avoir toujours sur moi un carnet pour noter mes rêves, les intuitions, les pressentiments et les images qui me parvenaient.

C’est ainsi que mes dons parapsychiques se sont affinés.

J’ignorais encore que j’allais un jour en faire mon métier, et que je devrais faire un long apprentissage.

Je vous dis à bientôt,

Ruth, voyante, astrologue, coach et guide

Vous pouvez me contacter ici ou au 022 552 08 48..

Fermer le menu